Vous ne pouvez pas couvrir vos frais de nourriture avec le seul bon pour le déjeuner ? Voici quelques conseils infaillibles pour faire durer le bon de repas jusqu’à la fin du mois.

Il est de plus en plus fréquent d’entendre dire que les tickets restaurants attribués aux salariés ne durent pas jusqu’à la fin du mois. Et c’est vrai ! Outre l’augmentation du prix des plats dans les restaurants, peu d’entreprises ont réajusté les prestations pour couvrir les dépenses supplémentaires. C’est là qu’il n’y a pas d’autres solutions : il est presque impossible d’obtenir le bon jusqu’à la dernière semaine du mois. Vous devez donc payer vos propres repas. Voici 10 conseils infaillibles pour vous permettre de faire durer vos tickets restaurant pendant trente jours.

1. Faire le bon calcul

Avant de sortir pour dépenser votre bon de repas, il est indispensable de faire un peu de contenu. Par exemple : imaginez que vous gagnez 400 € par mois à dépenser en nourriture et que vous déjeunez à l’extérieur, en général, pendant 20 jours. Lorsque vous faites le calcul, vous ne pouvez dépenser, en moyenne, que 20 € par jour. Ensuite, il suffit de prendre ce montant en considération pour décider ce qu’il faut commander et si cela vaut la peine de payer avec votre ticket.

2. Choisir les bons restaurants

Maintenant que vous savez combien vous pouvez dépenser par jour, listez les restaurants situés à proximité de votre lieu de travail dans lesquels vous pouvez dépenser ce montant.

3. Choisir les restaurants qui proposent une nourriture en mode buffet

Les restaurants qui proposent des menus à la carte sont beaucoup plus chers. Il vaut donc la peine de chercher des restaurants qui proposent une nourriture en mode buffet. En plus de manger peu, vous dépensez moins et équilibrez vos dépenses.

4. N’exagérez pas les « extras »

Qu’il s’agisse d’un jus ou d’un soda, ou même d’un dessert ou d’un café après les repas, vous devez vous rappeler qu’ils comptent comme des dépenses supplémentaires. Avec la crise, le prix des boissons et des desserts a beaucoup augmenté et pourrait faire grimper votre facture. Mieux vaut choisir autre chose.

5. Avoir l’habitude de payer un montant fixe

Si vous aimez manger, un bon conseil est de chercher le restaurant où vous payez un montant fixe et où vous pouvez jouer au buffet autant de fois que vous le souhaitez. Le prix peut cependant être un peu plus élevé, alors réfléchissez si cela en vaut vraiment la peine.

6. Planifier les repas les plus chers

Que ce soit pour célébrer une promotion, l’anniversaire de quelqu’un ou un projet approuvé, vous pouvez non seulement offrir de petits luxes et choisir parfois un restaurant plus raffiné. Mais il faudra alors vous rattraper : si vous dépensez plus aujourd’hui, vous n’aurez qu’à manger une salade demain.

7. Un jour de la semaine pour le déjeuner

Si vous et vos collègues organisiez un jour de la semaine où chacun peut emporter sa nourriture de chez lui ? De cette façon, tout le monde économise et continue à déjeuner ensemble.

8. Recherche de promotions sur les livraisons et les sites web

Toute promotion est la bienvenue, mais pour cela, il n’y a pas moyen : il faut bien chercher ! Certains restaurants proposent des réductions très intéressantes, surtout dans les zones plus commerciales. Sur les sites également de plusieurs promotions « payer un et prendre deux », outre des offres collectives, où vous pouvez payer un repas à des prix beaucoup plus avantageux et on compte quand même partager avec plusieurs amis.

9. Éviter les fins gastronomes

Même s’il est important de se socialiser, il faut de temps en temps se retenir un peu. Gardez donc à l’esprit que vous devrez refuser certains déjeuners entre amis. Vous apportez de la nourriture de chez vous ou optez pour un restaurant où le bon de repas peut couvrir le coût moyen quotidien. Ils comprendront, surtout si vous refusez poliment l’invitation !

10. Des pâtes pour le travail… et c’est tout !

Il est possible d’utiliser le ticket restaurant de temps en temps le week-end pour payer une pizza, mais ne laissez pas cette pratique devenir une habitude. N’oubliez pas que les tickets restaurant sont faits pour couvrir vos repas au travail et que cela doit être votre priorité.