La turquoise une pierre très appréciée par les bijoutiers par sa couleur bleu qui fascine ; vénérée par plusieurs cultures et religions de par ses vertus et ses pouvoirs depuis l’antiquité. Les Indiens l’ont utilisé pour se soigner des piqûres de scorpions ou de  la morsure de serpent. Dans le domaine de la pierre médicinale, la turquoise tient une place considérable. Mais quelles sont ses bienfaits dans la vie quotidienne ?

Les pierres ont des pouvoirs depuis l’antiquité

Dans l’histoire de l’humanité, les pouvoirs de pierres ont une place considérable. En effet, ses propriétés thérapeutiques étaient utilisées pour se protéger et pour soigner de différentes maladies. Chaque pierre dispose une vibration qui lui est propre et nous pénètre de son énergie en activant nos portes énergétiques ou nos chakras. Les Grecs utilisaient, pour guérir les douleurs d’estomac, employaient la poudre de marbre, ou le jaspe rouge en tant que fortifiant. En Orient, l’antimoine était considéré un médicament efficace pour remédier les maladies infectieuses et les intoxications alimentaires.

La lithothérapie, une médecine douce

La lithothérapie est une médecine douce à base de pierres. Elle utilise les pouvoirs de pierres pour soigner les maladies ou pour renforcer les organes vitaux. Les propriétés des pierres sont utilisées pour libérer les tensions physiques ou psychiques en les plaçant sur les centres énergétiques du corps ou chakras sous forme de bijoux ou de pendentif ou de collier ou bracelet. La lithothérapie utilise l’énergie des pierres précieuses ou des pierres semi-précieuses pour rendre l’équilibre de notre corps, âme et esprit; libérer les blocages émotionnels et la prise de conscience sur le plan physique, psychologique et spirituel. Dans le domaine de la lithothérapie, les propriétés chimiques, la couleur et la forme ont des pouvoirs spécifiques pour chaque centre d’énergie du corps. La lithothérapie dispose trois modes opératoires pour soigner ou pour se protéger. La Chromathérapie qui utilise la couleur de la pierre pour traiter une maladie ou une carence. Par exemple, le rouge est un stimulant ou un fortifiant. Ensuite, l’oligothérapie qui est l’utilisation des oligo-éléments et les minéraux en quantité infime pour base d’un remède. On peut prendre comme exemple, l’olivine qui renferme du silicate de fer et de magnésium. Et enfin, le critère énergétique où le praticien va évaluer l’état du patient pour choisir une pierre correspondante pour un traitement plus spécifique. La « réalité » de la lithothérapie n’a pas de preuve scientifique. C’est une pratique alternative ou complémentaire à la médecine conventionnelle. La consultation d’un médecin ou d’un psychologue ou d’un psychiatre est toujours utile en cas de souci..

Purification et recharge, un pilier de la lithothérapie

(https://capteurdervebienetre.wordpress.com/2018/03/15/purification-rechargement-et-programmation-de-vos-pierres/)

En lithothérapie, l’entretien et la maintenance des pierres sont importantes et nécessaires car elles perdent sa puissance en transmettant sa force. Et aussi, elles peuvent être chargées d’énergie ou des ondes négatives au cours de son utilisation. Il est plus que nécessaire de décharger et recharger une pierre à son acquisition afin de la purifier de toute sorte d’influence. Après la purification, on doit la recharger. Pour la purification, il y a plusieurs techniques employées en lithothérapie. En premier lieu, la technique de l’eau, où le fait de tremper ou passer sous l’eau évacue l’énergie négative de la pierre et la neutralise. Ensuite, la technique du sel, on utilise le sel pour les pierres très utilisées et donc très chargées. C’est une méthode très efficace et profonde d’après les lithothérapeutes. La technique est de placer la pierre à purifier sur un lit de sel naturel non raffiné pendant une dizaine d’heures. Aussi, il y a la technique des cristaux, on place la pierre à purifier sur un amas de cristallin d’une géode. La géométrie cristalline émet une énergie spéciale ayant la propriété de purifier des énergies négatives sur la pierre. Une technique utilisée est celle de la terre : les pierres proviennent tous de la terre. Enterrer une pierre dans une terre va libérer l’énergie négative et absorber en même temps une énergie positive. Une autre technique est la technique de la fumée, une méthode douce réservée aux pierres faiblement chargées. La fumée de l’encens neutralise l’énergie négative et la transforme en énergie positive. La technique de la lumière où on utilise la lumière solaire ou la lumière lunaire. Pour la lumière solaire, on expose la pierre pendant une heure environ, pour la lumière lunaire, on laisse la pierre dehors toute la nuit pendant la pleine lune. Et enfin, la technique des coquillages, où on utilise de coquille vide pour placer la pierre à purifier et les exposer aux premiers rayons de soleil le matin pendant quelques heures.

La turquoise, une pierre remarquable depuis l’antiquité

Dans le Tibet et en Inde, la turquoise était fabriquée en collier ou pendentif pour ses vertus médicinales. Chez les amérindiens aux Etats-Unis, de nombreuses vertus sont attribués à la turquoise ; les apaches croyaient son alliance du ciel et de la mer pour protéger et guider les guerrier et les chasseurs. Chez les navajos, la turquoise est considérée un morceau du ciel tombé sur terre. Pour les Aztèques, la turquoise est réservée aux dieux car elle dispose un pouvoir très puissant que les humains ne peuvent pas supporter. Pour l’Europe, il faut attendre l’époque de la renaissance pour que la turquoise soit connue. De sa couleur et composition chimique particulière, en Arizona aux Etats-Unis, les artisans appréciaient le travail de bijoux en pierres de la turquoise. Son nom vient de la Turquie où sa commercialisation était florissante mais aussi en Perse connu sous le nom de « bleu de Perse ». La turquoise, en fait, dispose de plusieurs variétés du bleu habituel au bleu foncé et jusqu’au bleu vert turquoise. Ces variétés de couleurs proviennent de sa composition chimique faite d’aluminium et de cuivre, enfermés dans du phosphate. Le gisement connu de la turquoise se trouve à Nishapur, en Iran depuis sa découverte et encore aujourd’hui où l’on trouve les plus belles turquoises. Ensuite, on trouve en Chine, Nevada, au Mexique et au Tibet. Au contact des acides, la turquoise se dissout facilement sans effet d’effervescence, ni d’ébullition, ni de reste de résidu. La turquoise peut se casser aussi sous une certaine pression. De cette fragilité, les bijoutiers utilisent la technique le sertis-clos en joaillerie ou en orfèvrerie en bijoux. La turquoise est une pierre semi-précieuse unique et singulière de par ses teintes et ses veines. Fabriquer deux bijoux identiques en turquoise nécessite un « gaspillage » de plusieurs pierres.

Les vertus de la turquoise

(https://boutique.azenty.fr/collections/bijoux-turquoise) Déjà depuis longtemps, la turquoise est utilisée pour protéger les voyageurs et les personnes navigantes. On la porte comme un talisman chez les voyageurs, les cavaliers et les automobilistes car elle préserve du vol et des accidents. Les Indiens l’ont utilisé pour se soigner des piqûres de scorpions ou de  la morsure de serpent. Pour se protéger ou contrer des cauchemars et des angoisses, la turquoise a le pouvoir efficace pour contrer les mauvais sorts et les ondes négatives. (https://www.lithotherapie.net/articles/proprietes-pierre-turquoise/) Sur le plan mental, le fait de porter de la turquoise apporte l’apaisement et le calme, l’accroissement  de l’empathie. Pour développer la confiance en soi et pour faciliter la communication avec autrui, la turquoise est une aide considérable. Dormir avec un collier autour du cou de turquoise la nuit et porter un pendentif pendant la journée favorise la confiance pour parler en public. La turquoise en lithothérapie pourrait aider un enfant à se défaire du bégaiement en plaçant un bijou en turquoise autour du cou chaque jour pendant une dizaine de minutes. Sur le plan physique en lithothérapie, la turquoise atténue les douleurs, favorise les fluides corporels et le système nerveux. Pour limiter les excès, la turquoise atténue le taux élevé d’acidité, elle contrôle l’alimentation. Les maux d’estomac et les rhumatismes sont guéris par la turquoise. Pour soigner une entorse ou toute autre problème musculaire, on utilise l’élixir de  turquoise, des cristaux verser dans un récipient rempli d’eau que l’on a laissé exposer aux rayons de la lune pendant la nuit et de rayons de soleil pendant la journée. On verse le contenu dans un récipient le soir dans un bain et on s’y glisse pour recevoir tous les pouvoirs de la turquoise.  Elle dispose la vertu d’éliminer les toxines. Le fait de porter de perles ou de bracelet en turquoise autour de la zone où le sang circule permet à sa vertu de purifier. Les lithothérapeutes utilisent pour protéger des affections des yeux et renforce la vue. Elle permet notamment de soigner ou prévenir  la cataracte. Pour garder son pouvoir, la turquoise a besoin d’être purifié et d’être rechargée. Pour la purifier, on peut l’enterrer dans la terre pendant une nuit ou de la passer sous l’eau pendant plusieurs minutes ou encore passer dans la fumée d’un encens pendant quelques minutes. Et pour le rechargement, on l’expose sous la lumière lunaire, de préférence toute la nuit de la pleine lune ou la mettre dans un amas de cristal de quartz. Pour tirer un profit optimal de la turquoise, le conseil avisé d’un spécialiste est plus bénéfique.