La randonnée représente une passion à part et trouver une bonne destination s’avère primordiale pour une randonnée réussie. À cet effet, difficile de ne pas songer à l’Etna si on habite ou si on est en visite touristique en Italie. Cet article regroupe toutes les informations nécessaires pour participer à une randonnée à l’Etna.

L’Etna, c’est quoi ?

Vieux de 500.000 ans, l’Etna est une montagne de feu constituée de laves très fluides qui se transforment en roches basaltiques lorsque la température diminue. Le spectacle est au rendez-vous avec les éruptions volcaniques effusives. Elle se situe en Italie, plus précisément au sommet de la Sicile. À 3.340 mètres d’altitude, l’Etna représente le plus haut volcan actif en Europe. Cependant, ce n’est pas seulement un volcan, la circonférence de plus de 200 kilomètres a permis à plusieurs villages de s’installer. Visiter l’Etna permet de contempler des paysages diversifiés. D’une part, il y a les critères volcaniques spectaculaires et d’autre part, les bois et les vignes embellissent le paysage. De surcroît, sa superficie est de 1.200 km². Tout cela pour illustrer que vivre une randonnée à l’Etna représente une expérience unique à réaliser au moins une fois dans vie.

 Que visiter ?

Comme énoncé précédemment, l’Etna est entourée de multiples villages, une belle opportunité pour le logement ou la restauration avant d’arpenter le volcan. Loin du trafic urbain et de la technologie, ces villages apaisants semblent destinés au tourisme. Par ailleurs, participer à une randonnée à l’Etna rime également avec l’exploration des cratères secondaires. Accessibles, ces derniers rendent les balades uniques en offrant une vue sur la mer et sur le volcan. Les couleurs sont tout simplement magnifiques notamment en automne.

Ensuite, les entrailles d’un volcan peuvent être admirées grâce aux tunnels de laves. Les éruptions générant des coulées de laves très fluides offrent un spectacle impressionnant. Comme si cela ne suffisait pas, « des rivières » de laves souterraines prennent forme après refroidissement.

À part cela, la grotte du gel aboutit au glacier situé au plus sud de l’Europe. Toutes fois, mieux vaux être accompagné car la randonnée est plus ou moins difficile. L’ascension Etna est idéale avec un guide vulcanologue expérimenté et toutes langues, cliquez ici pour un meilleur guide.

Enfin, la cerise sur le gâteau, c’est la montée au plus haut de la montagne. Participer à une randonnée Etna sans gravir le sommet restera une expérience incomplète.

 Les conseils pratiques

Une ascension à l’Etna requiert une bonne préparation. Il faut par exemple privilégier les chaussures de marche de qualité pour éviter que les roches et les cailloux tordent la cheville. Ensuite, toujours prévoir un vêtement chaud lors d’une randonnée à l’Etna car la température et les vents en altitude n’ont rien à voir avec les 30° en bas des pentes. Puis, il est préférable de prendre un guide pour éviter que l’accès au sommet soit refusé. Il est aussi le mieux placé pour raconter l’histoire et la vie du volcan. Enfin, les saisons idéales pour une randonnée Etna sont l’automne et le printemps. Les visiteurs sont moins nombreux qu’en été et les sommets sont moins enneigés qu’en hiver. Aussi, les couleurs sont resplendissantes en automne.