Les cigarettes électroniques sont des outils destinés aux fumeurs pour réduire les risques issus du tabagisme. Pour vapoter, il suffit d’appuyer sur un bouton qui envoie un courant électrique à la résistance. Cela chauffe et transforme le liquide dans le réservoir en vapeur. Cette dernière s’élève de la cheminée, jusqu’au drip tip, d’où le vapoteur aspirera.

Fonctionnement d’une e-cigarette

Une e-cigarette est un appareil produisant de la vapeur chaude. Grâce à un ingénieux système interne, le vapoteur peut respirer des nuages ​​douces et aromatiques. Concrètement, c’est un appareil qui produit un aérosol fait pour être inhalé. C’est un eliquide qui permet de pimenter et de personnaliser sa vape. Les cigarettes électroniques se composent d’une batterie alimentée par un accumulateur ou intégrée directement dans le box ou stick, d’un clearomiseur qui possède une résistance génératrice de vapeur, ainsi qu’un réservoir pour contenir votre e-liquide. Le drip tip est le dernier composant : un embout où l’on inhale le délicieux nuage. La cigarette électronique est moins nocive pour la santé. Monoxyde de carbone, cyanure, ammoniac, goudron,… Tant de poison disparaissant avec la vapeur du tabac ne sont plus présentes avec l’e-cigarette. Bien que les cigarettes électroniques ne soient pas totalement irréprochables, leurs vapeurs seraient 95 % moins nocives que les cigarettes de tabac. Elle se compose de plusieurs parties qui fonctionnent ensemble dont la batterie, la résistance, le réservoir, la cheminée, le clearomiseur et l’e-liquide. Ce dernier pouvant varier selon les goûts et les besoins du vapoteur. Pour en savoir plus, consulter cette page.

Un e-liquide, c’est quoi ?

L’eliquide est un fluide qu’il faut ajouter à une e-cigarette pour voir générer les vapeurs. Les eliquides sont un élément très important lorsque l’on cherche à vapoter. L’eliquide est un produit qui se place dans un clearomiseur e-cigarette. En effet, le clearomiseur fait office de réservoir pour le liquide. Cet endroit est stratégique, car le cœur de ce clearomiseur est la résistance. La résistance doit toujours être immergée dans le liquide. Il est fait de coton et de fil résistif. Pour créer de la  vapeur, ces pièces doivent être immergées dans un liquide. Cela permettra une bonne évaporation. La base de l’eliquide est constituée de propylène glycol et de glycérine végétale. Ces deux composants s’évaporent à basse température. Pas besoin d’atteindre une température élevée pour obtenir de la vapeur. Ils permettent à la fois de produire une grande vapeur, mais aussi d’accentuer les  saveurs distinctes du liquide. Pour retrouver un bon goût en bouche, des arômes alimentaires sont ajoutés. Cependant, il est impossible d’ajouter des arômes destinés à la cuisine par exemple. L’arôme utilisé est conçu pour être vaporisé. Il est très important d’utiliser des produits conçus pour le vapotage afin de ne pas endommager son e-cigarette.

Préserver son e-cigarette

Qu’il s’agisse du contact des lèvres avec le drip tip, d’un échauffement prématuré bloquant l’appareil de vape, ou encore de la poussière, le vaporisateur a besoin d’être entretenu régulièrement. Changer la résistance du clearomiseur en moyenne toutes les deux à trois semaines est nécessaire. Un changement désagréable dans le vaporisateur alertant l’état de l’atomiseur peut être remarqué. Les taux de propylène glycol et de glycérine végétaux présents dans la composition de l’eliquide ont tendance à les colmater très facilement lorsqu’il est chauffé. Les résistances des cigarettes électroniques complètent le clearomiseur, qu’est la partie supérieure du matériel. Il a la forme d’un long tube dont le diamètre est en fonction des modèles. Afin de préserver l’e-cigarette, il faut également nettoyer la batterie. À l’aide d’un chiffon en microfibre, retirez la batterie de votre e-cigarette. Il élimine les petites particules de poussière et empêche la saleté de pénétrer à l’intérieur.