L’arrivée d’Internet a changé nos vies, personne ne peut le nier.

La technologie est présente dans tout ce que nous faisons.

Vous ne pourriez même pas lire cet article si ce n’était pas le cas !

Les principaux utilisateurs d’Internet sont les jeunes, qui passent la plupart de leur temps connectés : Ils échangent des photos, commentent l’actualité via les réseaux sociaux, prennent les fameux selfies et discutent sur WhatsApp.

Cependant, bien qu’ils représentent la majorité des utilisateurs, les jeunes ne sont pas les seuls à être fréquemment connectés.

L’internet a donné naissance à de nouvelles façons de communiquer, d’apprendre à se connaître, de rester en contact.

Il y a même de nombreux couples qui doivent remercier l’internet, sinon ils ne se seraient jamais rencontrés.

Mais ce dont nous voulons parler dans cet article va au-delà.

Qu’est-ce que le sexting ?

Avez-vous déjà entendu le terme « sexting » ? Si ce n’est pas le cas, laissez-nous vous expliquer ce que c’est.

Le mot sexting vient de la combinaison de deux mots : Sexe et texto.

À présent, vous aurez compris de quel type de phénomène nous parlons.

Le sexting, cependant, ne consiste pas seulement à envoyer des messages textuels à contenu érotique, mais aussi à envoyer des photos ou des vidéos à caractère sexuel.

Le mécanisme est le suivant : une personne se filme à l’aide d’un smartphone, d’une tablette ou d’une webcam alors qu’elle se déshabille, joue avec ses cheveux ou prend des poses sexuelles (dans les cas les plus extrêmes, elle peut également filmer des scènes d’auto-érotisme ou des rapports sexuels).

La vidéo est ensuite envoyée à une autre personne ou une personne qui regarde la scène en direct depuis un autre appareil.

Si, pour beaucoup de personnes, le sexting est une pratique amusante qui ne sert qu’à flirter ou à se rapprocher de son partenaire, dans d’autres cas, il peut avoir des conséquences désagréables.

Par exemple, lorsque vous envoyez la vidéo à une personne que vous n’avez rencontrée que sur le web et qui peut avoir des intentions bien différentes.

C’est une tendance très populaire chez les adolescents, qui ne la perçoivent malheureusement pas comme quelque chose de dangereux.

La plupart des parents n’en ont même pas conscience et ne connaissent pas les risques encourus.

À leur âge, les adolescents ne sont souvent pas conscients de ce qui pourrait arriver et ne prennent donc pas de précautions.

Bien qu’il puisse sembler être un simple jeu érotique ou sexuel, le sexting est bien plus que l’envoi d’une vidéo ou d’une photo compromettante à quelqu’un.

Ces fichiers, en effet, pourraient se répandre de manière incontrôlée et être vus par des milliers de personnes, qui peuvent ou non connaître le sujet de la vidéo.

Les risques les plus courants du sexting 

1 – Perte de la vie privée : lorsque l’information est envoyée, nous perdons notre contrôle sur celui-ci. Elle pourrait se retrouver dans les mains de n’importe qui.

2 – Traumatisme psychologique : lorsque nous montrons notre intimité à quelqu’un d’autre (que ce soit une ou plusieurs personnes), nous pouvons déclencher des problèmes comme la dépression, la honte, l’exclusion du groupe d’amis, etc.

3 – Cyberintimidation : si ces vidéos ou photos se retrouvent entre les mains d’un camarade de classe, la personne peut être humiliée devant les autres, être victime de chantage, etc.

4 – Extorsion : ce matériel peut être utilisé pour faire du chantage à la personne concernée, en la forçant à faire des choses sous la menace de le montrer aux parents, aux enseignants, aux amis, etc.

Et ce n’est pas tout : Les personnes qui s’adonnent au sexting sont généralement plus susceptibles de tomber dans les griffes d’un délinquant sexuel ou d’un pédophile, il faut donc être très prudent.

Il ne s’agit pas d’un simple jeu, vous mettez votre sécurité physique et psychologique en danger.

Que pouvons-nous faire en tant que parents ?

Prêter attention à l’utilisation des appareils électroniques par nos enfants, leur parler des dangers que de tels comportements peuvent entraîner, essayer de repérer les changements de comportement qui pourraient cacher un problème dont ils ne veulent pas parler, etc.

Et enfin, un conseil pour les jeunes qui pratiquent le sexting : N’oubliez pas que rien de ce que vous publiez ou envoyez sur l’internet n’est privé.

Quand vous appuyez sur « envoyer », vous ne pouvez plus revenir en arrière.

Le sexting n’est pas un comportement nuisible en soi, mais plusieurs facteurs l’entourent et peuvent le rendre dangereux.

Il faut faire attention et être prudent : comme on dit toujours, mieux vaut prévenir que guérir.