Le Bud sex est un nouveau concept dans le domaine des relations sexuelles. Il s’agit d’un terme utilisé pour désigner la pratique sexuelle entre hommes hétérosexuels pour le pur plaisir et revendiquant également leur hétérosexualité.

Beaucoup pensent qu’il est impossible de pratiquer le bud sex sans être homosexuel, tandis que d’autres considèrent qu’il s’agit d’une activité qui vise uniquement le plaisir sexuel. Ayant même dans certains cas des partenaires et des enfants, ceux qui pratiquent le bud sex défendent leur hétérosexualité en expliquant qu’ils le font simplement pour satisfaire leurs instincts.

C’est quoi le bud sex ?

Le phénomène du bud sex est apparu à la suite de recherches menées par le sociologue Tony Silva de l’Université d’Otago, en Nouvelle-Zélande.

L’étude a consisté en une analyse de cette pratique chez des hommes issus d’une population rurale. Sur la base de leurs témoignages, le professeur Silva a pu définir certaines des principales caractéristiques sur lesquelles repose cette pratique inhabituelle, ainsi que la signification qu’elle revêt pour ceux qui la pratiquent eux-mêmes.

Tony Silva a expliqué que l’objectif était d’étudier le bud sex et de le relier aux multiples facteurs qui influencent l’identité sexuelle. Tels que la culture, le contexte social, le lieu, le moment historique et les interprétations personnelles.

Selon les données obtenues dans le cadre de la recherche, les participants à cette pratique sexuelle sélectionnent leurs partenaires sur la base de la masculinité, de la race et de l’identité sexuelle. Certains hommes ont choisi d’autres hommes de la même race (en l’occurrence blanche, car l’étude a été menée sur cette partie de la population), hétérosexuels ou, en privé, bisexuels.

Selon ces hypothèses, leurs rencontres peuvent être normalisées comme étant hétéro et normativement masculines (même si certains rapports sexuels entre hommes sont pratiqués), puisque le fait de choisir des personnes comme elles leur permet de se sentir « en dehors » de l’homosexualité.

Caractéristiques du Bud Sex

Il n’y a pas de romantisme dans le sexe entre copains, même s’il est vrai que des liens affectifs peuvent aussi être créés. Habituellement, les partenaires établissent la base de leur relation sur la complicité et l’amitié. Ils partagent souvent les mêmes loisirs, parlent de politique, sortent ensemble pour rencontrer des femmes, etc. Le sexe est un autre élément de la relation.

Une autre caractéristique essentielle du sexe entre potes est le secret qui entoure cette pratique. La plupart des personnes interrogées ont admis que l’une des prérogatives fondamentales est qu’une telle relation doit toujours être gardée secrète. Ainsi, nous constatons que le pilier fondamental n’est pas tant le sexe que la manière dont il est pratiqué.

Nous avons donc des profils d’hommes blancs hétérosexuels, généralement mariés avec des enfants, dans la cinquantaine et qui ont intériorisé l’hétéro-normalité et les normes de genre masculin depuis longtemps. Normalement, ils ont vécu à une époque où il était difficile d’exprimer tout autre type de désir sexuel. Enfin, ils comprennent la masculinité comme n’ayant pas de caractéristiques féminines, selon les stéréotypes de genre.

Le problème de l’homophobie

En ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes, ceux qui pratiquent le bud sex font progresser les discours homophobes. Le rejet du féminin est évident dans le choix d’un partenaire sexuel. Ce n’est pas un hasard si les hommes à l’apparence efféminée sont « écartés » parce qu’ils ne conviennent pas à cette activité purement sexuelle.

Partager un lit avec un autre homme qui visualise plus ouvertement l’homosexualité les amène à se percevoir d’une manière qui va à l’encontre de ce qu’ils ont appris, culturellement et socialement.

D’autre part, cette pensée homophobe peut provenir d’une pensée stéréotypée antérieure concernant les rôles féminins et masculins. C’est-à-dire que les caractéristiques féminines sont considérées comme « non-conformes » au bud sex. On comprend donc le choix de se rabattre uniquement sur des profils masculins, aussi proches et adjacents que possible du concept de « macho ».

En conclusion, le bud sex est une pratique que certains hommes pratiquent pour exprimer et donner libre cours à leur désir sexuel. Un désir dont ils ont été privés et qui, il y a quelques années encore, était absolument irréalisable. Cependant, les morales apprises et les normes intériorisées guident leur comportement. Par conséquent, la façon dont ils la pratiquent et le choix du profil de leur partenaire sexuel servent à réaffirmer clairement leurs croyances.