Comment réussir un scellement chimique ?

Publié le : 26 juillet 20216 mins de lecture

Idéal pour la fixation d’objets lourds, le scellement chimique est considéré comme un produit révolutionnaire. Polyvalente, résistante et puissante, cette technique de fixation fait appel à l’utilisation de résine, contrairement à la cheville mécanique. Vous voulez réussir un scellement chimique comme un pro ? Il vous suffit d’appliquer les bonnes astuces que vous découvrirez dans ces quelques lignes.

Prenez le temps pour des préliminaires

Pour qu’un scellement chimique dure longtemps, il faut que avoir un support fiable et des matériels précis. Vous aurez besoin de tamis, de tige filetée, d’un pistolet et d’une cartouche pour une excellente fixation de longue durée. Il vous faut, également, une perceuse ainsi que du matériel de nettoyage. En fonction du poids de l’objet à fixer, choisissez le diamètre de la tige filetée. Une tige de 8 mm de diamètre de diamètre supporte 40 kg ; alors faites un calcul avant de passer aux étapes suivantes.

Préparez, par la suite, le support pour faciliter la fixation. Percez le mur de façon à ce que rien ne puisse entraver la pénétration de la résine de fixation. Pour une fixation simple, servez-vous d’une perceuse et montez un foret avant d’enclencher la percussion. Ensuite, nettoyez le trou en profondeur afin de libérer toutes les particules gênantes. Débarrassez-vous, également, des parties friables de votre support s’il s’agit de matériau creux. Vous devez veiller à dépoussiérer au maximum le trou que vous avez effectué afin que le scellement chimique soit résistant. N’hésitez pas à vous servir d’un sèche-cheveux ou d’un aspirateur s’il le faut.

Choisissez le bon type de scellement

Les techniques de scellement sont différentes en fonction du support, soyez, alors, très attentif pour faire vos choix. Vous avez un mur en béton plein, en brique pleine ou encore en pierre dure ? Procédez par un scellement chimique pour matériau plein. Mais si le support est du parpaing du béton creux, choisissez un scellement chimique pour matériaux creux.

Vous avez le choix entre deux types de scellement chimique. Le premier est un kit de scellement destiné à un usage unique. Si vous voulez par exemple fixer des gonds de portail, il existe un kit spécial pour cela. Ce dernier contiendra tout le matériel nécessaire pour un scellement efficace. Le second est une cartouche de scellement, utilisée dans le cas des matériaux creux. Assurez-vous, également, de la rugosité du support afin que la résine puisse s’y fixer. Renseignez-vous sur le type de résine qui correspondra à votre support et à son environnement : résines polyesters, vinylesthers, hybrides ou encore époxy, le choix vous revient. Si les résines polyesthers ne s’utilisent que pour un scellement intérieur les autres sont plus performantes et polyvalentes.

Procédez par étape lors du scellement

Le scellement chimique s’emploie, généralement, pour fixer un système de climatisation, un chauffe-eau ou encore une chaudière murale. Lorsque vous aurez terminé de préparer le support, il ne vous reste plus qu’à passer au scellement proprement dit. Vérifiez, toujours, que le trou est totalement dépoussiéré pour assurer l’adhésion de la résine. Pour un matériau plein, injectez directement la résine en partant du fond du trou que vous avez effectué. Remplissez le trou aux deux tiers puis reculez d’une graduation sur la cartouche. Mais pour un scellement chimique dans un matériau creux, comme la brique par exemple, utilisez un tamis. Ce dernier favorisera l’injection et la propagation de la résine. Injectez, ensuite, la résine en partant, toujours, du fond du trou et en reculant. N’oubliez pas d’utiliser la graduation pour connaître la quantité de résine que vous avez déjà utilisé. Une fois que la résine est injectée, insérez petit à petit la tige filetée. Pour une adhésion optimale, tournez-la de gauche à droite et ajustez-la si nécessaire. Il ne vous reste plus qu’à attendre le temps de durcissement avant de fixer l’objet et le tour est joué.

Respectez le temps de séchage

Le scellement chimique ne coule pas et est très facile à utiliser parce que les produits sont déjà préparés. Pour ces raisons, le scellement chimique est économique. Cette technique est utilisée en remplacement de la cheville mécanique quand celle-ci est incapable de retenir l’objet.

Pour réussir un scellement chimique, le temps de séchage et de durcissement est crucial. Les étapes précédentes seraient vaines si le temps de séchage n’est pas respecté. Pour connaître le temps de durcissement, référez-vous aux instructions du fabricant. Effectivement, le temps de durcissement dépend de plusieurs facteurs. Il varie en fonction de la température et de l’humidité de la pièce. Il dépend, également et surtout, de la nature de la résine et du durcisseur. Généralement, pour une température de 5°C, le temps d’attente est d’une heure. Il dure 20 minutes à 20°C, 15 minutes à 30°C, et 10 minutes à 30°C. Mais pour que les résultats soient à la hauteur des attentes, respectez impérativement les conseils du fabricant. De ce fait, soyez patient, sinon vous aurez juste perdu du temps. Vous connaissez, maintenant, toutes les étapes pour un scellement chimique réussi, alors n’attendez plus pour le faire.

Plan du site